AccueilRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 10 Juil - 0:25

Après avoir fait une halte dans l'île qui possédait des bains avec des vertus thérapeutiques qui faisaient des miracles, Liberté s'en était allée sur une autre île, car elle avait apprit que dans quelques jours, ils allaient donner un feu d'artifice et vu que le feu c'était sa spécialité, elle tenait à profiter de ce genre d'évènements pour aider à faire en sorte que la fête soit réussie ou, tout simplement, pour admirer les œuvres des créateurs de feux d'artifices. Arrivée sur l'île, elle fit tout ce qu'elle pu pour bien attacher son navire, gentiment prêté par la marine, dont un léger bout du drapeau était déjà cramé.

"Attendez moi les gens, j'arrive pour vous donner un avant-goût de la fête !!!"

S'exclamant tout en courant dans tous les sens, les artisans ne virent pas leur marchandises partirent. Par contre, ils purent voir quelques pièces à l'endroit où se trouvait les articles, ce qui les faisaient se poser des questions, car grâce au Soru, ils n'avaient rien vu. Arrivant sur la place centrale, la miss se mit alors à faire son show, après avoir dit ces quelques mots.. ¨


"Est-ce que vous êtes prêts pour l'avant-première ? Attention, c'est parti !

https://www.youtube.com/watch?v=Omy79Ol74tA

Chantant et bougeant dans tous les sens, Liberté faisait éclater les feux grâce à ses pouvoirs de pyromanie, qui s'activaient en même temps qu'elle utilisait son microphone. Les passants étaient émerveillés et adoraient vraiment ce qu'elle faisait. Lorsqu'elle eût terminé, tout le monde l'applaudit en ayant des cœurs à la place des yeux.


"Ahahah ne me remerciez pas, vous avez êtes tous fantastiques ! Ceci était une avant-première, mais aussi une excellente occasion pour vous montrer qu'être libre de faire ce que l'on veut est merveilleux ! Ne laissez personne vous dictez ce que vous devez faire et amusez-vous et soyez heureux, c'est ce que je peux vous souhaitez de mieux les amis !"

Hey oui, Liberté était terrible, car en ayant l'attention de tous, elle en avait profité pour lancer un message de paix et d'amour à tous ceux et celles qui avaient été présent pour regarder son petit show. La foule ayant l'air enthousiaste, la miss s'en alla en riant, pensant avoir bien fait les choses. Elle fini par s'arrêter à un petit stand, où elle s'acheta une petite brique de jus d'orange, qu'elle alla boire plus loin, en s'asseyant sur un petit muret. Tout en ayant les jambes qui se balançaient dans le vide, elle chantonnait de temps à autre ce qu'elle avait chanté tout à l'heure à pleins poumons, devant une foule emballée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 12 Juil - 10:42

- Notre espion est formel, la fille adoptive de l'amiral Akainu c'est enfui, elle a fugué de chez son père.

- C'est pas notre problème, en quoi cette info nous sera utile Ain. Je doute que le chef Z soit intéresser de savoir qu'une gamine a voulus prendre la poudre d'escampette.

- Idiot, sa pourrait être utile pour nous de la ramener et de la capturer, imagine Binz l'arme que nous pourrions avoir contre un amiral ? Si nous réussissons a lui tendre un piège on pourra s'en débarrasser.

Qu'est ce que c'est encore que tout se raffut, même pas moyen de lire en paix dans cette base. Il va falloir que je les face taire si je veux pouvoir finir mon livre en paix. Arrivant dans la salle ou régnait le brouhaha je soupire en m’apercevant qu'il ne s'agit que de Ain et Binz qui se dispute encore.


- Vous en faite du bruit, qu'est ce qui se passe ?

Leur expression changea en me voyant. J'ai vraiment l'impression qu'il ne m'aime pas ces deux la.

- L'espion nous a appris que la fille adoptive de l'amiral Akainu avait fuguer de la base ou il gardait. Binz pense que cette information ne vaut rien, mais je crois que au contraire nous pourrions l'utiliser. Tendre un piège a l'amiral en capturant sa fille se n'est pas négligeable.

Akainu, rien que se nom me hérisse les poil du dos. Je haie cet homme au plus haut point. Ne disant rien, je prend une photo du dossier poser sur la table. Elle est jeune, mais plutôt mignonne et innocente. Pas du tout une criminelle et encore moins une soldat de la marine, pour l'instant.

- Ain a raison finalement, mais nous n'avons pas besoin...


- Je prend la mission et la responsabilité de la capture de cette enfant. Il n'y a pas de discutions possible, Akainu est a moi et a personne d'autre.

Je pris le dossier et commença a m'éloigner, mais Ain me barra la route pendant que Binz se postait derrière moi.

- Tu na pas a interféré cette fois, nous sommes au même rang que toi alors ne nous donne pas d'ordre. Rend nous le dossier, nous nous chargerons bien mieux que toi de cette capture.

Ils me menacent maintenant, comme c'est amusant. Ces deux la ne manque pas de cran, j'aime sa. Posant ma main sur la paume de mon épée j'observe Ain.


- Viens le chercher ton dossier, venez tous les deux si vous vous en sentez capable, mais sachez que je ne vous laisserais pas une seconde chance de me le reprendre alors ne me rater pas.

En même temps il se lancèrent sur moi. Ils sont bon je l'avoue, mais pas assez s'il veulent rivaliser avec un ancien élève de Zephyr. Trop rapidement pour eux et grâce a mon Soru, je change ma place avec un soldat classique présent dans la pièce et avec mes dons de sorcier je fait en sorte qu'il me ressemble comme deux goutte d'eau. Les deux excités n'y on vu que du feu et pensent que je n'ai pas eu le temps de réagir quand leur lame se colle sous la gorge du pauvre soldat. Moi je suis passer derrière Ain en train de lire le dossier que j'ai toujours dans les mains.

- Si vous voulez me tuer, allez y, de toute manière je suis déjà mort plus d'une fois et pourtant encore vivant.

Cette fois par contre je commence a partir de la pièce tout en lisant les informations utile écrite dans se rapport. Les deux autres se rendirent compte qu'ils c’étaient fait avoir comme des bleus. Me rendant au navire que l'on m'avait assigné, je prend la mer accompagner de plusieurs hommes et part en direction de Fireworks Island sur la route numéro 5 de Grand Line. Tous les haut gradé des Néo Marine possède une carte indiquant la position exacte de beaucoup d'île de Grand Line et celle ci en fait partie. Se sont surtout nos navigateur qui se repère facilement, mais grâce a eux nos traverser sont plutôt facile.

Arrivé a destination, nous accostons a l'abri des regards indiscret et abaissons nos couleurs, sa serait dommage de se faire repéré aussi vite. Laissant ma cape noir de Néo Marine dans le navire, je déploie mes hommes de façon a quadriller l'île et m'aventure a travers la foule. Finalement je ne tarde pas a trouver celle qu j'étais venu chercher car elle ne cherche pas a passer inaperçu, surtout avec son petit spectacle de feu en chanson. C’était plutôt beau à voir, ces flammes n'avait rien a voir avec la lave hideuse de son paternel. Quand elle partie de l'estrade, je la suivi discrètement et acheta la même boisson qu'elle avant de m'approcher du petit coin ou elle c’était assise. Liberté, elle port bien son nom pour une jeune personne en quête d'aventure.


- C’était un bien beau spectacle que vous nous avez offert mademoiselle. J'imagine que vous serez de la fête par la suite. Pardonnez mon impolitesse je ne me suis pas présenter.

M'inclinant légèrement, je lui offrit mon plus beau sourire.

- Je me nomme Lazzare, Lazzare Sybilius. Je suis moi aussi un homme en quête de liberté et vous entendre proclamé que vous souhaitiez que chacun puisse être heureux en faisant que se dont il on envie, j'en ai eu un frisson.

Cette conversation semblait bien s'amorcer, mais restons vigilant pour ne pas envenimer les choses. J'ai pour le moment du mal à croire que cette charmante jeune personne ai un lien de parenté avec Akainu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 12 Juil - 19:07

Lily était tellement prise dans ses réflexions et elle était tellement concentrée qu'elle ne fit pas attention à son interlocuteur. Ce ne fût que lorsqu'il la félicita qu'elle se rendit compte de sa présence, car elle sursauta, et par réflexe, elle lui envoya sa chaussure dans son genou.

"Ohhhh pardon je l'ai pas fait exprès je vous le jure !

Ayant l'habitude d'argumenter quand elle faisait une bêtise, elle ne su pas trop comment réagir autrement. Par chance, l'homme ne lui tint pas rigueur et lui demanda même si elle serait de la fête, ce qui la détendit et lui fit avoir une mine réjouie.


"Bien sûr ! Y a personne qui m'en empêchera ! A moins que je n'en décide autrement, j'y participe ! Mais... Vous êtes qui vous ? ?!"

La miss s'était vivement exclamée en ayant l'air à fond dans son délire. En tout cas, ce qui était sûr, c'était que personne n'arriverait à la faire changer d'avis, car pratiquer ce qu'elle aimait tout en pouvant faire plaisir aux autres et partager sa passion tout en distribuant des messages de paix et d'amours, c'était vraiment le pied ! Le voyant s'incliner en se présentant, elle eût un air d'incompréhension.


"Pourquoi vous faites ça ? Y me semblait que c'était qu'aux gens de la haute société qu'on fait ça ! Papa il me l'a assez répété et ça m'a bien soulée ! Déjà, rien que savoir que les gens ne sont pas traités de la même façon juste parce qu'ils ont un rang social bien plus élevé que les autres, ça me dégoute ! Tout le monde est sur le même pied d'égalité, tout le monde fini par mourir et ce n'est pas sur une tombe qu'on va faire des courbettes, alors s'il vous plait, le faite plus !"

On pouvait entendre de la rage dans sa voix, signe que ce geste lui avait fait rappelé des mauvais souvenirs et que cela avait réveillé son petit côté rebelle et libre, ce qui pouvait faire croire, en cet instant, qu'elle était encore plus imprégnée que son père dans la véritable justice, puisqu'elle voulait mettre tout le monde sur le même pied d'égalité. Toutefois, en l'entendant dire qu'il était de son côté, la demoiselle se calma et lui fit même un grand sourire.


"Et bien, vous cachez bien votre jeu ! Comme quoi, vous portez bien votre nom, car vous faites bien les choses l'hasard ! J'espère quand même que ce n'est pas du mytho et que vous le pensez sincèrement parce que, dans le cas contraire, ce n'est pas gentil ! Oh c'est quoi ça ? Vient là !"

Elle avait bien entendu, fait exprès de faire un jeu de mot avec le prénom de l'homme qui lui adressait la parole. Lui disant ensuite son avis en faisant une légère moue, elle fini par voir un chat passer. Utilisant le Soru, elle réussi très vite à l'attraper. Le chat chercha au début à la griffer, mais elle utilisa le tekkai pour se protéger, ce qui fait que le chat se fit plus mal qu'il ne voulait lui en faire. Lorsqu'il se calma, elle se mit à rigoler et à le gratouiller un peu partout. N'ayant jamais vu de chat jusqu'à présent, il était tout à fait normal qu'elle ait envie de jouer avec et le pire c'était qu'elle était comme ça avec toutes les bestioles qu'elle rencontrait.


"Oh t'es vraiment trop kawaii !!! T'a l'air d'avoir soif ! Tu veux gouter ? C'est super bon ! Ihihi bois mieux t'en a partout ! T'aime ça hein ? Moi aussi ! Oh c'est ta maîtresse qui t'appelle ? Allez va vite la retrouver, elle a besoin de toi"

Parlant au chat tout en jouant avec, elle fût surprise de l'entendre ronronner, car elle ne savait pas que ce genre de créatures étaient capables de faire ça, ce qui fait qu'elle avait faillit le lâcher. Vu qu'il semblait avoir soif, comme elel l'avait clairement dit, elle lui donna à boire un peu de son jus, après avoir enlevé la paille. En le voyant boire, elle ne pu s'empêcher de rire. Entendant sa maîtresse l'appeler, le chat bougea les oreilles et eût envie de partir, alors elle le lâcha. Elle fini sa boisson, puis mit sa brique dans une poubelle la plus proche, s'étant mise à regarder au loin en ayant les yeux dans le vague, il semblait être difficile de savoir à quoi elle pouvait bien penser en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mer 20 Juil - 1:14

Cette jeune fille est très intrigante surtout dans sa manière de réagir. Tout est excessif et pourtant très naturel. Par exemple la chaussure qu'elle m'envoya dans le genou, c’était une réponse un peu exagéré a une simple phrase, mais elle ne l'avais pas fait pour se battre j'en était certain. On pourrait presque croire que sa vision des choses est un peu trop simple, trop idéaliste. Je fus cependant un peu remis en cause au niveau de se jugement quand elle argumenta sur l'inégalité dans les classes sociales. Que tous se retrouve au même rang socialement, c'est un beau discourt, difficile a mettre en place voir même impossible. Par contre cela mis de coté, je retrouve en elle un certain trait de son père. Elle a le même ton autoritaire quand elle explique sa vision des choses, le même regard dur. Cela fait flamboyer ma rage envers cet homme. Heureusement, elle est vite déconcentré par quelques chose et file a la rencontre de se qui a attiré son attention. Se moment d’inattention me permet de calmer se qui montait en moi et d'un pas rapide je suis ces mouvement aussi très rapide. Alors elle maîtrise un pas comme le Soru ? Étonnant et intéressant. Un chat ? C'est sa qui a attiré son attention ? On dirait que c'est la première fois qu'elle en vois un. Sa ne peut pas être le cas, il y a de ces animaux partout. Quand elle fini par le lâcher son regard se perd dans l'horizon. Je sens que je vais m'amuser avec cette enfant, surtout si elle est aussi volatile que sa.

- Dit moi, on aurait dit que tu n'avais jamais vu de chat de ta vie. C'est une bonne chose que tu soit tomber sur cette créature si c'est le cas, car il font partie des animaux les plus libres de se monde.

A mon tour je fini ma boisson et observa dans la même direction qu'elle. Tout semble l’intéresser, comme si elle découvrait le monde. Qu'a tu fait a cette enfant Akainu pour qu'elle soit ainsi.

- Je voudrais te demander car sa m'intrigue, toi qui souhaite que chacun soit libre, ou pense tu que s’arrête la liberté de chacun ? Jusqu’où peut on faire se dont on a vraiment envie ?

Première étape faire connaissance tranquillement. Seconde phase, continuer de lui parler toujours aussi tranquillement en l'observant et en essayant de la comprendre au mieux. C'est ainsi que je pourrais m'approcher d'elle de façon a l'arracher a Akainu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mer 20 Juil - 1:51

Ce que dit Lazzare ne laissa pas indifférente la demoiselle. Ayant un sourire jusqu'aux oreilles, la jeune femme s'était retournée pour scruter son interlocuteur.

"Non, je ne savais pas ce que c'était, mais comme vous dites, j'ai eus de la chance ! Il y a quoi comme autres créatures libres ? Papa, il m'a toujours dit que les animaux s'était une perte de temps, que je devais me concentrer uniquement sur mon entrainement...."

En lui répondant cela, avec une voix légèrement emprise par la nostalgie, la demoiselle avait baissé la tête, puis elle l'avait relevée en se retournant, scrutant à nouveau ce qu'il ce passait autour d'elle. Franchement, son père était vraiment un gros point noir dans sa vie et la miss ne le cachait pas. Après avoir longuement réfléchit, elle répondit enfin à la question de Lazzare.


"La liberté n'a pas de frontières. Lorsqu'on est déterminé, rien ne nous résiste, c'est pour ça que je donne toujours le meilleur de moi-même et que je ne laisse plus rien faire obstacle à ma liberté... On a trop essayé de me briser, de faire de moi un pantin sans émotions, bon à ne faire qu'obéir et faire ce que l'on attend de lui, donc maintenant, plus rien ne peu blesser cette forteresse que je suis devenue. Plus rien ne m'arrêtera, et ceux qui essayeront, s'en mordrons les doigts"

La demoiselle semblait être assez extremiste dans ses propos et fermée à toutes remises en questions ou en propositions amicales qu'on pourrait essayer de lui faire pour essayer de la faire changer d'avis ou pour tenter de la conseiller pour qu'elle ne fasse pas n'importe quoi.

"Cependant, la liberté s'arrêtera peut-être un jour lorsque mes rêves se seront réalisés et que j'aurais décidé de me poser dans un endroit sympa où je ferais ma vie avec l'homme que j'aurais choisis d'épouser et avec qui on aura plusieurs enfants, peut-être une trentaine... Enfin on verra après le premier, comme je serais motivée, mais ce'st sûr, ils ne verront pas le jour tant que ce monde sera aussi moche et que mon but ne sera pas atteint ! Et vous ? Vous pensez que la liberté peut avoir des frontières ? Je parle avec vous, car vous avez l'air quelqu'un d'être bien, mais j'espère pour vous que vous n'êtes pas un espion de mon père, parce que sinon, vous recevrez une pluie de coups et ça, ça ne sera pas accidentel !"

La demoiselle était vraiment très ambitieuse, car elle avait fait part de ses pensées bien après que ses rêves se réaliseraient. En lui faisant part de ses pensées, elle s'était tournée vers lui et avait tantôt sourit, tantôt rigolé, comme si ce qu'elle disait semblait l'amuser. Par contre, lorsqu'elle menaça Lazzare, elle était plus que sérieuse, car elle avait réalisé qu'elle ne savait pas grand chose sur lui, alors elle ne voudrait pas lui en dire tant qu'elle ne saurait pas dans quel camp il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 9 Aoû - 20:33

Sa connaissance du monde est vraiment limité apparemment. Ne pas s’intéresser au monde car celui ci est imparfait et ne peu refléter la justice absolu, c'est bien l'emprunte d'Akainu. Cet homme est un poison qui souhaite une justice ou toute pensé autre que celle dicté par a vision est criminel. C'est vraiment se que je déteste en lui.

- Des animaux il y en a des milliers et le mieux est que tu les découvre par toi même en les trouvant toutes. Les chats ne sont qu'une espèces parmi tant d'autre.

Regardant rapidement autour de moi, je vis un petit endroit ou s'asseoir et être tranquille pour discuter sans pour autant être a l'écart. Je pris alors place. Cette jeune fille, son père a tout fait pour en faire un soldat endoctriner apparemment. Sa vision du monde en a été affecter quoi quelle en pense, cela lui donne un coter extrémiste dans sa vision de penser, se qui ne va pas m'aider.

- Je comprend bien se que tu veux dire et je suis en partie d'accord, mais il a certain aspect que je trouve flou dans ta façon de voir les choses. Si rien ne nous résiste tant que l'on est déterminé alors même la meurtre d'innocent peu devenir acceptable afin de réaliser son rêve ? Certaine personnes mettrons fin au rêve des autres afin de mener au mieux les leurs, c'est la ou s’arrête la liberté dans notre monde. Tu veux construire un foyer pour toi et ta petite famille, mais si un jour un homme trouve que ton bonheur est un barrage à son rêve et qu'il est déterminé a tous faire pour réaliser se en quoi il croit, même a s'en prendre a tes enfants. Vois tu ou je veux en venir ?

C’était un peu dur a comprendre certes et je venais de lui faire un exemple un peu dur en prenant se qu'elle m'avait elle même dit. Cependant, elle allait peu être croire que j'étais du coter de de son père, se que je devait réfuter maintenant.

- Après il y a l’extrême, ceux qui veulent imposer un idéal pour brider tout rêve et liberté. Je parle de ceux qui sont parfois pire que les pirate ou criminel dans se domaine, la marine. Certain d'entre eux on une vision de la vie tellement extrémiste qu'il applique une justice absolu ou tout ceux en sortant un petit peu son tout de suite vu comme des criminels. Ces personnes me répugne autant que ceux volant la liberté au profit de la leurs. C'est a cause de tout cela que j'ai décider de suivre ma propre route en se monde et de ne plus suivre ceux qui m'on tant déçu.

Une erreur de ma part ? Non pas du tout. Je cherche a instaurer une confiance entre elle et moi donc pour cela je dois me montré honnête envers elle petit a petit. C'est une stratégie qui a déjà fait ces preuves par le passé.

- Par contre tu n’arrête pas de citer ton père, comment s'appelle cet homme que tu méprise tant ?

Evidemment que je savais son nom, mais ainsi je saurais si elle commençais a avoir confiance en moi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 9 Aoû - 22:05

Alors, à ce qu'il parait, il existe des milliers d'espèces différentes à découvrir dans le monde entier et il voulait qu'elle les découvre par elle-même ? Pas de problème, elle allait remporter ce défi haut la main.

"Ouais je vais voir toutes les créatures de mes propres yeux, ça va être trop cool !!!"

Liberté perdit très vite son sourire en l'entendant dire que ce qu'elle disait, était flou. Il lui dit alors qu'avec la détermination, il n'y avait plus de limites, et donc, des gens pouvaient perdre la vie pour que des rêves soient réalisés. Ne l'écoutant qu'à moitié, des souvenirs enfuis depuis longtemps dans sa mémoire, revenaient au galop et cela ne lui faisait pas plaisir. Lorsqu'il eût fini de parler, elle lui lança un regard dur.

"Les gens, comme vous les décrivez, sont des gens dont leur âme a été corrompue par la folie. Ceux qui ne sont pas sains d'esprits et ne comprennent pas la véritable valeur du mot "liberté", doivent ce faire remettre les idées en place. Enfin, vous avez raison, vous m'avez ouvert les yeux. C'est mieux de rester seul et de se consacrer exclusivement à mes ambitions, car le combat n'est jamais terminé !"

Elle avait fini par s'asseoir et retrouver son sourire. Oui c'était vraiment ce qu'elle allait faire, elle en était pus que convaincue. L'écoutant à nouveau, son sourire prit à nouveau la poudre d'escampette. Maintenant, elle n'affichait plus qu'un regard sans expressions. Lorsqu'il eût enfin terminé de parler, elle se jeta sur ses mains pour les lui prendre, en ayant l'air émue.

"Vous et moi, on est vraiment fait pour s'entendre ! Enfin quelqu'un d'autre qui a ouvert les yeux, c'est magnifique !"

Quand il lui demanda qui était son père, elle le lâcha et eût un mouvement de recule, se levant, puis le scrutant avec un regard perçant. Il voulait en venir où avec sa question ? Se demandant alors s'il était vraiment de son côté, la jeune femme se figea sur place, jusqu'à ce qu'elle vit deux marines qui s'approchèrent. Les entendant l'appeler, cette dernière se retourna lentement et leur lança un regard effrayant, un regard qui faisait beaucoup penser à celui de son père adoptif, ce qui fit peur aux deux de la marine.

"Deux mauviettes de la marine qui veulent me forcer à revenir à la maison... Sans façon !"

Se mettant en position d'attaques, ils croyaient qu'elle allait les attaquer, donc ils sortirent leurs armes, histoire d'essayer de l'effrayer un peu, pour la calmer, mais au lieu de les attaquer, elle s'en alla, trouvant que cela ne valait même pas la peine de les éjecter de sa vie par ses propres soins. Ayant utilisé le Soru, ils ne purent pas la rattraper, ce qui les déstabilisèrent. Elle aurait pu se défendre, comme on le lui avait bien apprit, mais ayant dit à Lazzare que ceux qui exterminaient étaient corrompus par la folie, elle mit en pratique ses dires, ne se faisant ainsi pas passer pour une mytho. Se retrouvant à l'autre bout de la ville, elle pût voir, sur un stand, son propre avis de recherche, ce qui la choqua et la perturba, car son père lui avait bien enseigné ce sujet. Pourtant, ce n'était que les ennemis de la marine qui possédaient une affiche, alors comment pouvaient-ils la considérer comme une criminelle, alors que pour elle, elle n'avait rien fait de mal. Prenant l'affiche, elle s'assit sur une caisse, restant les yeux rivés sur ce bout de papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Ven 19 Aoû - 19:35

Mes parole firent mouche apparemment, même si se n’était qu'en partie. Elle interprète se qu'elle entend pour l'adapter a sa vision du monde. Enfin, se n'est pas grave, j'ai put me rapprocher un peu plus de mon objectif et sa, c'est le principal. Si elle savait se que j'ai déjà fait, elle me qualifierait de monstre, de personne corrompu par cette folie d'on elle a parler. Se ne sont pas les personnes vivant leur vie au détriment des autres qui sont fou, c'est se monde dans lequel on vie qui l'est. Un groupe de fanatique cherche à imposer une justice absolu, un autre groupe vis pleinement leur liberté en tuant et pillant sans état d'âme et les derniers cherche a détruire toutes les organisations pour imposer un chaos absolu. Les derniers a subir tout cela sont ceux qui comme elle ne veulent pas choisir de factions ou ceux qui comme moi essaye de créé un monde ou la folie n'est plus qu'un lointain souvenir. Si je peu lui faire comprendre sa, c'est gagner pour moi. L'observant elle et surtout ces réactions, je fus attirer par ceux qu'elle venait de voir et qui l'avait appeler. Des marines ici, manquait plus que sa. Immobile, je regardait cette scène. Qu'allait elle faire alors, les combattre ? Ou bien leur obéir, ou encore fuir ? Après leur avoir fait un peu peur au point qu'ils sortent leur armes, elle s'éclipsa avec un Soru magnifiquement exécuté. Elle a du potentiel je dois bien l'avouer, elle me plait bien. Par contre se n'est pas le moment pour moi de me faire repéré par ces clown. Me levant, je fis un geste discret de la main et quelques hommes autour de nous se tournèrent vers les deux marines pour les encercler et... bref je ne veux pas savoir se qu'ils on bien put leur faire. De toute manière, j'ai pleinement confiance en mes hommes pour les laisser agir seuls, surtout qu'elle est la aussi et qu'elle peu très bien se débrouiller seule.

Bon moi je vais devoir la retrouver et pour sa, autant partir dans la même direction qu'elle en employant la même méthode. La technique du Soru permet de se déplacer librement et rapidement ou l'on veux, pratique pour échapper a quelqu'un ou pour retrouver quelqu'un. Sa ne me prit donc pas trop longtemps pour la voir assise sur une caisse depuis le point de vu en hauteur que je venais de rejoindre. De la même manière que j'étais monter la haut, je la rejoint et avança doucement jusqu'à elle. Un avis de recherche, il y en avait un dans le dossier que j'avais sur elle.


- C'est l'oeuvre de ton père ? Il est marquer que tu doit rester vivante pour pouvoir toucher la prime donc sa doit être quelqu'un qui est prêt a tout pour te récupéré en vie. Sa m'attriste de te dire sa, mais je ne pense pas que tu devrais faire seule se que tu a entrepris maintenant. Tu souhaite te consacrer exclusivement à tes ambitions, mais si tu reste seule tu échouera. Il faut avoir quelqu'un de confiance avec soit si on souhaite réussir se que l'on entreprend. Dans se monde devenu fou, seul l'entraide permettra de s'en sortir pour pouvoir créé un nouveau monde où les pirates ne sont plus, où la justice absolu n'est plus et où on ne récompense plus une enfant pour un meurtre sois disant utile à la société.

Doucement, je pris son menton entre mes doigt et releva délicatement sa tête pour que son regard fixe le miens.

- J'espère que tu me comprend, Liberté.

J'ai peut être été un peu vite sur se coup la, mais avec la marine qui la recherche je ne peu me permettre de trop prendre mon temps. Maintenant, il faut juste que j'ai réussi a la convaincre et qu'elle comprenne que je parlais de moi comme aide pour son projet.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Ven 19 Aoû - 22:23

Liberté avait les yeux tellement fixés sur sa fiche de wanted, qu'elle avait légèrement sursauté lorsque Lazzare lui avait adressé la parole. Abaissant sa fiche, elle l'avait scruté avec un air à la fois triste et révolté. Il lui parlait, mais elle avait de la peine à le comprendre, car toutes ces pensées étaient toujours axées sur son wanted. Lorsqu'il lui prit le menton en lui demandant si elle avait comprit, la miss péta un câble. Elle lui donna une tape sur la main, puis se leva et recula en ayant l'air pas contente, brandissant son affichant sur le c^toé, comme un étendard.

"Je crois que c'est plutôt vous qui ne comprenez pas ! Je ne suis pas une criminelle ! Pourquoi il m'a fait ça ?! C'est quoi encore son problème à ce vieux crouton hein ? Hein ?! C'est un crime de vouloir faire en sorte que tout le monde soit libre et heureux ? Moi je ne crois pas ! Pis un allié, ça me servirait à quoi ? A avoir peur pour sa vie en sachant qu'il traine avec moi ? Non merci ! Jusqu'à présent, je me suis toujours débrouillée seule, et ça depuis que je suis haute comme trois pommes !"

La demoiselle n'allait pas bien, ce qui expliquait sûrement le fait qu'elle lui parle de cette façon, car en temps normal, elle aurait accepté de faire équipe avec quelqu'un, car elle avait toujours été très sociable, d'ailleurs, il en avait eût la preuve à maintes reprises depuis qu'il l'avait rencontrée. Elle s'assit à nouveau sur la caisse, l'air totalement abattue, d'ailleurs, des très fines larmes sortaient de ses yeux.

"Je suis désolée, je... Je n'avais pas à vous parler ainsi, mais il a tellement le don de me mettre en rogne ! Je... Vous avez raison, j'ai besoin d'aide, mais... Mais je dois m'adresser à qui ? Vous... Vous avez une idée ? Pour une fois, j'en ais pas..."

Elle avait dit cela en baissant la tête, puis en la remontant, le scrutant avec un regard profond, tandis que ses fines larmes continuaient à couler. Il n'y avait donc que son père adoptif qui était capable d'un tel exploit, car en général, ce n'était pas quelqu'un qui ce laissait facilement abattre. En tout cas, avec son air tout déconfit, elle était toute mignonne, on avait presque envie de lui faire un câlin pour la réconforter, à voir si c'était aussi le cas de Lazzare, mais en tout cas, il allait devoir faire encore un petit effort pour qu'elle le suive sans ce poser de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 2 Oct - 13:24

Elle qui était si joyeuse depuis que je l'ai rencontré, la voila bien triste. C'est son père et l'avis de recherche qui la mise dans cet état. Je fus par contre surpris quand elle s'énerva et recula pour crié se qu'elle avait sur le cœur. Immobile et muet, j'écoutais son discourt laissant sortir la rage qu'elle avait contre son père. Son désir de liberté allait contre les idéaux de la justice absolu c'est certain et cela ne devait pas du tout plaire a cet abruti D'akainu. Son coup de gueule passer, elle repris place sur la caisse ou elle était quelques instant avant. Sa colère se noya de nouveau dans des larmes et elle me demanda de lui pardonner son coup de gueule. Soupirant et souriant, je me laissait porter par le cœur et la pris dans mes bras. D'une main je lui caressais doucement la tête, me voulant rassurant.

- Ta soif de liberté, il ne peu pas la comprendre et elle lui fait peur. C'est un homme qui souhaite tout avoir sous contrôle et justement toi il ne peu te garder sous contrôle. C'est ta liberté et tes rêves qui définisse qui tu est. Maintenant, si tu le souhaite et seulement si tu le veux, je peu t'offrir mon aide. Pendant que tu apportera la liberté et la joie en se monde, je ferais en sorte que personne ne puisse se mettre sur ta route pour t’empêcher d'accomplir ton rêve. T'aider à faire cela, sa serait pour moi un grand pas de plus dans l'accomplissement de mon propre rêve qui est très similaire au tient.

Il était encore un peu tôt pour lui parler des Néo-Marine, mais j'allais devoir quand même à un moment aborder le sujet. Je le sentais par contre, mes hommes n'étaient pas loin et elle non plus. Habiller en civil, ils pouvaient passer inaperçu sans problème et se fondre dans la masse pour intervenir au moindre problème.

- Rassure toi par contre pour une chose. Tu n'aura pas a avoir peur pour moi, je sais me sortir de bon nombre de situation et même contre un homme comme ton père. Alors qu'en pense tu. Tu n'est pas forcer de me répondre maintenant, mais réfléchie y.

Comme pour les Néo-Marine, il était un peu tôt pour lui dire que j'avais déjà affronter son père.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 2 Oct - 23:41

Lorsqu'il la prit dans ses bras et ce mit à lui caresser la tête pour la réconforter, la demoiselle la releva instinctivement, le scrutant avec des yeux ronds de surprises, comme si ce qu'il venait de faire lui était inconnu et qu'elle ce demandait ce qu'il fabriquait. Ce genre de gestes, cela faisait bien longtemps qu'elle n'y avait plus eût droit, limite elle avait presque peur de ce qu'il venait de faire, comme si c'était interdit. Dans sa tête, elle ce revit quand elle était toute gamine et que les esclaves de l'île la prenaient dans leurs bras pour la réconforter, comprenant très bien qu'une petite fille pouvait avoir peur des mauvais traitements que leur infligeaient les deux colosses qui les exploitaient, et pourtant, bien qu'ils étaient terrifiants, elle les avaient quand même affrontés, d'ailleurs, l'un d'eux était devenu borgne par sa faute. Quoi qu'il en soit, elle fini par revenir à la réalité et lorsque ce fût le cas, elle laissa tomber sa tête lourdement sur l'épaule du jeune homme, comme si son discourt, qu'elle n'avait écouté qu'à moitié, l'avait assommée.

*Cette chaleur, c'est... C'est comme un feu qui s'embraserait au fond de mon cœur... ça fait mal et en même temps, ça me fait tellement de bien.. Cela faisait si longtemps...*

Songea la demoiselle, avant de relever les yeux et la tête, d'un bond en entendant la suite de ses paroles. Comment, il était capable de tenir tête à un homme comme son père ? Elle avait de la peine à le croire, mais en même temps, il semblait être sincère, comme tout ce qu'il avait dit jusqu'à présent. Le scrutant quelques instants en ne disant rien, elle fini enfin par prendre la parole.

"je vous donne une semaine pour me prouver que vous êtes capable de me suivre et de restez à mes côtés pour défendre la liberté que j'ai choisie de suivre ! J'ai besoin d'aide, mais comme vous l'avez dit, je dois réfléchir et c'est la meilleure des options possibles que j'envisage pour l'instant. J'espère que cela vous suffit comme réponse... En tout cas, à l'heure actuelle, si vous voulez m'aidez, cela serait à affiner les styles de mélanges de poudre pour offrir quelque chose de merveilleux au public c esoir, j'espère vraiment y assister !"

La jeune fille parlait avec un ton très sérieux, comme si ce qu'elle allait lui accorder était vraiment quelque chose de très prestigieux. En tout cas, on pu voir qu'elle avait reprit du poil de la bête, car elle ce remit à parler de l'un de ses sujets de prédilections, elle ce prit même à sourire en parlant de cela. S'essuyant les yeux, la miss semblait aller dix fois mieux qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Sam 11 Nov - 18:59

Mes paroles et mon geste avaient eu l'effet escompter. Elle se calmait et semblait même surprise. Surement a cause de se que j'avais dit concernant son père, je j'étais capable de lui tenir tête. Elle verrait cela le moment venu, quand lui ou un autre reviendrait pour la reprendre. Espérons que cela n'arrive pas trop vite quand même. Je devais gagner totalement sa confiance avant cela. Pour l'heure j'avais maintenant une semaine pour accomplir cela. C’était assez court, mais si je me débrouillais bien, se serait suffisant. Je me réjouis à l'idée qu'elle accepte que je l'accompagne, mais par contre pour se qui est de l'aider à concocter un mélange de poudre, se n'était pas vraiment mon domaine. J'aurais put demander a certain de mes hommes plus caler que moi dans se domaine de m'aider, mais se ne serait pas une bonne idée. Je devrais ensuite justifier leur présence. J'allais devoir me débrouiller seule sur se coup la. J'eu une idée pour m'aider a me tiré de se mauvais pas.

- Il doit y avoir des marchands dans le coin qui vendent de quoi faire ces mélanges. Je vais aller chercher quelques échantillons et tu n'aura qu'a me dire se qui te parle le plus.

M'éloignant en direction des stands, je regarde les marchandises. Au troisième stand je suis rejoint par un homme qui lui aussi est intéresser par les feu d'artifice et la poudre utilisé. Me voyant hésité, il m'indique certaine poudre qui se mélange bien ensemble et forme de belle couleur tout en produisant de beau effet. Le remerciant, j’achète les échantillons et de quoi faire les projectile avant de retourner vers Liberté. Cet homme était un de mes soldat en civil qui avait du s'amuser de me voir ainsi et qui avait profité de mon éloignement pour me conseiller au mieux. Ma petite idée avait fonctionner à merveille.

- J'ai trouver ceci chez plusieurs marchand et l'un d'eux ma donner quelques conseils pour faire au mieux les mélange. J'imagine que tu y arrivera mieux que moi dans se domaine, je dois bien avouer que je n'ai concocter se genre d'ustensile. Si tu le veux bien également, tu peu me tutoyer, j'aie l'impression d’être encore plus vieux que je ne le suis quand on me dit vous.

Pour améliorer le rapprochement et la confiance, il était indispensable en premier lieu que l'on puisse se parler comme deux personnes se connaissant et non comme deux étranger. Le tutoiement était donc important.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Sam 11 Nov - 22:59

Suite à ses parole, Liberté hocha la tête en ayant l'air d'accord avec ce qu'il voulait faire. L'attendant alors sagement, elle le scruta du coin de l'oeil pendant qu'il s'en allait. Décidément, ce type était très gentil avec elle ! C'était le seul qui avait bien voulu l'aider à réaliser l'une de ses envies sans protester, ni argumenter. Chantonnant en attendant son retour, elle fût surprise de voir qu'il était très vite revenu à ses côtés avec un sac qui contenait plusieurs échantillons de poudre.

"Ouah et bah dis donc, vous en avez acheté beaucoup ! Vous êtes formidable !"

S'exclama la demoiselle en riant, tout en lui faisant un câlin, ce souvenant du dernier qu'il lui avait fait et qu'elle avait apprécié et dont elle avait envie de ressentir à nouveau les effets et franchement, cela lui faisait encore autant de bien qu'auparavant, même s'il était bref, car elle le lâcha bien vite pour prendre le sac qu'il lui tendait, avant de reculer un peu, ne voulant pas être trop proche de lui non plus, ne voulant pas l'envahir. En entendant ce qu'il lui disait , un sourire ce dessina sur ses lèvres.


"D'accord, je vais essayer, mais ça va pas être facile ! Vous... Euh tu... Tu sais, on peu pas être bon partout, pis ce que tu as pris, ça va m'être très utile ! Oh non ! C'est trop beau !!!! Oh toutes ces couleurs ! Arrête de te moquer de moi ! Ce que tu as pris, c'est de la bonne qualité ! Je vais pouvoir faire un truc grandiose ce soir !!! Oh tu es fou tout ce que tu as prit, tu vas être ruiné à cause de moi !"

Au moins, ce qui était sûr, c'est qu'elle était contente. S'étant agenouillée par terre pour pouvoir prendre les échantillons et les poser par terre, pour pouvoir mieux tous les regarder, la miss semblait être émerveillée et à la fois un peu excitée, surtout en s'imaginant déjà tout ce qu'elle pourrait faire avec ce qu'il lui avait offert. Rangeant le tout en riant, la demoiselle ce releva en disant ce qu'elle pensait de tout ce qu'il avait acheté. Ce sentant alors un peu gênée, elle eût alors un regard interrogateur.


"Je veux que tu assistes au spectacle de ce soir, c'est obligé que tu sois présent, surtout que ça sera grâce à toi s'il sera réussi ! Au faites... Je me demandais... Un allié, c'est... C'est la même chose qu'un ami ? Comment on s'en fait ? Je crois que j'ai bien réfléchis et je me dis que... Que même en étant seule, mon projet ne sera jamais aussi bien aboutit que si personne n'est derrière moi à m'encourager... Enfin, je n'ai pas envie de trembler pour sa vie, mais... peut-être que... que ça pourrait être bien... "

Il ne fallait pas qu'il lui en veuille non plus pour ce manque d'informations, car en même temps, comme il avait pu le voir, elle découvrait depuis peu ce que c'était de vivre. Bien sûr, elle avait Kasumi en soeur de coeur, mais pour elle, ce n'était pas une amie, c'était vraiment sa soeur, donc elle faisait partie de la famille et donc, ce n'était pas la même chose, donc elle avait l'air d'avoir envie d'apprendre encore quelque chose de nouveau que son père adoptif ne lui avait pas enseigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 21 Nov - 20:56

Apparemment se que j'avais ramener lui allait, elle c’était emballer en prenant le sac de poudre. Je pouvais même voir des étoiles scintiller dans son regard et cela me fit sourire. J'eu l'impression de voir ma Seiko quand elle était plus jeune et que je lui annonçait une bonne nouvelle. Elle me surprit en se jetant sur moi pour me faire un rapide câlin. Je ne pensait pas qu'elle serait aussi tactile et cela me rassura. Mes approches semblaient porter leur fruits et la distance entre elle et moi se réduisait, symboliquement évidemment. Sans rien dire, je l'observait trier le contenu du sac en s'émerveillant à chaque nouvel élément de son contenu. Pour moi il s'agissait de poudre a canon classique, je ne connaissait vraiment rien a la pyrotechnie. Finalement, heureusement que Ain et Binz n'ont pas prit la responsabilité de cette affaire. Ils n'auraient pas eu la patience ni la diplomatie nécessaire pour arriver a se résultat. Avec eux, Liberté aurait été capturer sans qu'elle n'aie le choix de rien et jamais elle n’aurait été de notre cotée. Je n'en était pas encore a se stade, mais c’était en bonne voie.

Après avoir regarder la totalité du contenu du sac, elle se releva et m’annonça que je n'avais pas le choix, que je devais assister au spectacle. C’était évidemment se que je prévoyais de faire. Après tout, j'aimais assister à de beaux spectacle même s'il n'y avait pas de mort ou de bataille. L'art peu prendre diverse forme et celui que Liberté voulait nous offrir en faisait partie.


- Allié et ami sont deux choses différentes. Ton allié peu du jour au lendemain devenir ton ennemis si vos opinions finissent par être un obstacle à l'un et a l'autre. C'est pour cela qu'il est important de bien choisir ces alliés et si possible d'en faire tes amis. Un ami ne te trahira pas et sera toujours la pour toi quelque soit la situation. Ensuite il y a une chose importante que tu doit d'avoir envers tes amis et ils l'auront envers toi en retour, c'est la confiance. Même si se n'est pas une chose facile à donner, c'est se qui te permettra de ne plus avoir peur pour eux et tu pourra te concentré pleinement pour faire se que tu dois faire tout en sachant qu'ils feront de leur coter se qu'ils doivent faire. Encore une chose importante, un ami ne t'obligera pas a faire quelque chose que tu ne veux pas et si une personne te demande de faire quoi que se soit pour pouvoir gagner sont amitié, c'est qu'il n'est pas digne de confiance. C'est se que l'on est et non se que l'on fait qui fait que deux personnes deviennent amis.

Me demander des explications sur l'amitié allait me forcer a faire encore plus attention. Il me fallait respecter les codes que je lui avait décris sinon je gâcherai tout. Cependant, si elle ne connaissait pas cela, c'est qu'elle n'avait jamais eu de véritable ami ou que son père lui interdisait d'en avoir. Il lui aurait certainement dit que les amis sont ceux que tu peu utiliser pour arriver a tes objectifs. Je me demandais encore une petite chose par contre, comment finira t'elle par me considéré si je continu sur cette lancé. Un père de substitution ? Un allié ? Un ami ? Ou bien totalement autre chose ? Je devais me préparer a toute les options, même si certaine me plaisait plus que d'autres.

- Bon maintenant j'ai besoin que tu me conseille au mieux pour se soir. Afin d'avoir la meilleurs vu sur se spectacle et ne rien en rater, ou dois je me placer ? Je dirais en hauteur, mais peut être connait tu un meilleurs endroit. Si sa se trouve c'est a l'endroit même ou tout sera enclencher qu'il faut être pour tout voir au mieux.

Finalement je la trouvais vraiment attachante. Se coté enfantin et innocent la rendait vraiment craquante. Même si elle n'était pas la fille d'Akainu, j'aurais pu me laisser avoir de la même manière et agir de manière identique. Il m'arrive d'ailleurs d'oublier se détail pourtant important quand je lui parle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 26 Nov - 0:38

Liz écoutait attentivement ce que lui disait Lazare, semblant être fascinée par son explication. Toutefois, elle avait presque l'impression qu'allié et ami, ça pouvait être pareil, mais que lorsqu'ils s'unissaient, ce n'était plsu vraiment la même chose, et essayer de comprendre cette psychologie semblait vraiment l'intéresser. Lorsqu'il eût enfin terminé son petit discourt, elle eût l'air de réfléchir, voulant bien analyser ces informations pour éviter de tout compnredre de travers.

"Ok, super! Merci j'ai tout compris ! Mais... C'est vachement dur de ce faire des amis ou des alliés ! Comment on sait que c'est le bon ? Si je me trompais et m'engageais avec les mauvaises personnes ? C'est que j'ai pas été éduquée à me faire des amis, plutôt à les détruire !"

Dans son regard, on pouvait lire l'envie de la demoiselle, mais aussi son appréhension à s'ouvrir aux autres, de peur de ce tromper et de faire n'importe quoi. Des nouveaux sentiments semblaient percer son coeur meurtri par la solitude et un passé bien agité, mais au moins, cela ne pourrait que l'aider dans sa quête de faire en sorte que tout le monde soit libre et heureux. Il lui demanda ensuite où il pourrait être bien placé, ce qui lui fit avoir un grand sourire aux lèvres.


"Oui, en hauteur, c'est bien, mais ce qui serait bien, mais il faut que tu aies de quoi te protéger, parce que lorsqu'il y a des explosions, il y a toujours ce qui les contenaient, qui redescend, alors ils peuvent des fois atterrirent par mégarde sur les gens, alors s'il y a un arbre ou un couvert, c'est toujours plus agraéble pour regarder les feux d'artifices. A ce qu'il parait, c'est encore mieux en bateau. A ce qu'il parait, c'est romantique, surtout quand on es en couple, mais j'ai de la peine à imaginer la chose"

Elle avait l'air plutôt sérieuse, avant de rigoler nerveusement en ayant l'air gênée. Ensuite, elle bâilla, non pas parce que la conversation n'était aps intéressante, c'était juste que toutes ces émotions l'avaient quelque peu fatiguée, ce qui était tout à fait normal, surtout pour quelqu'un qui finissait tout le temps en cellule et qui ne ce bougeait que pour les entraînements.


"Désolée, je me sens un peu fatiguée... ça m'embête d'aller jusqu'à mon bateau, tu ne saurais pas par hasard où je pourrais faire une petite pause ? Oh en parlant de bateau, c'est tellement excitant de dormir à l'intérieur, j'ai l'impression d'être une aventurière ! Au moins je n'ai plus ce poids sur mes épaules... Voyager, faire des rencontres, ça, ça m'a me plait, mais devenir une parfaites petite soldat non merci ! Et toi ? Tu as des responsabilités ? Après tout, tu n'as pas l'air d'être quelqu'un qui fait les choses comme elles viennent, je me trompe ? Je ne te connais pas encore très bien, mais avec ton air mystérieux, tu me donnes plus l'impression d'être quelqu'un qui travaille dans une organisation secrète et qui n'est pas un simple touriste qui est juste venu pour voir les feux... J'espère sincèrement pour toi que comme tu me le dis, tu n'es pas un espion de mon père et qeu tu n'es pas en train de me mentir parce que..."

Lui disant simplement ce qu'elle pensait de lui, la miss ne pensait absolument pas qu'elle était en train de jouer avec une corde sensible, car son interlocuteur, comme elle l'avait si bien dit avec tant d'innocences, il n'était pas un simple touriste. Par contre, elle eût de la peine à finir sa dernière phrase, parce qu'elle ne savait pas si elle pouvait prononcer le mot "ami", tant qu'elle ne lui ferait pas entièrement confiance, et pourtant, elle était presque prête à le dire, encore un peu de patience et la fille sera enfin à lui, s'il continue à trouver les bon mots pour la convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mer 28 Fév - 22:01

Elle semblait réfléchir à toute mes explications, les analysants pour en comprendre toute les subtilités. Elle n'avait vraisemblablement pas eu l'habitude d'avoir des personnes assez proche d'elle qu'elle puisse appelé ami. Finalement, même si elle semblait en avoir compris l'essentiel, elle voulus savoir comment on pouvait savoir que l'on avait trouver le bon, celui qui serait vraiment notre ami et non un manipulateur. Comment lui dire cela sans griller ma couverture, car j'appartenais plus à la seconde catégorie, ceux qui manipule pour arriver à leur objectifs.

- C'est plus compliquer de savoir cela. Pour être honnête, tu le saura de toi même en écoutant ton cœur. C'est le meilleurs moyen de savoir si une amitié ou un amour est véritable. Tant que tu ressent le moindre doute dans ton cœur, alors c'est que c'est trop tôt pour t'engager avec cette personne.

J'aurais peut être dut mieux choisir mes mots, car la elle pouvait très bien appliquer a la lettre se que je lui avait dit et s'éloigner de moi. Je n'étais pas encore certain qu'elle ne ressente pas de doute me concernant. Enfin, se qui est dit est dit, inutile de revenir dessus, sa serait une erreur de débutant.

Finalement on en revint au feu d'artifice qu'elle voulait organisée. Ma question du meilleurs endroit pour l'observer lui redonna le sourire. En hauteur, il fallait donc se mettre en hauteur, mais de façon a ne pas pouvoir mettre les spectateur en danger. Une idée me vint alors après avoir entendu son explication avec les bateaux.


- Dans sa cas, il faut faire partir les fusées depuis en endroit éloigner pour que personne ne puisse subir les retomber. Vu que nous sommes a coter de la mer, une embarcation serait le bon choix et depuis une autre plus éloigner nous pourrions les observer. Qu'en pense tu ?

Penser au plaisir des autres tous en garantissant leur sécurité. C'est une bonne façon de penser, une qui me plaît pour dire vrai. Par contre,qu'elle embarcation allons nous pouvoir utiliser ? Le navire que j'utilise est trop grand et cela lui donnera des doutes sur mon identité. Un simple voyageur ne possède pas un navire aussi grand. La meilleurs option est de louer deux petites embarcation ou de les emprunter. Oui, sa reste la meilleurs options. Elle pourra même se reposer tranquillement vu que nous serons que tous les deux.

Cependant, elle commence a poser des questions trop gênante pour le bien de ma mission. Évidemment, elle doute encore c’était prévisible. Comme je souhaite dans l'avenir la faire rallier notre cause, même sans qu'elle devienne une soldat a proprement parler, je doit lui dire une partie de la vérité. Bien trouver les mots pour cela sera des plus crucial.


- Je puis t'assurer que je ne suis pas un espion de ton père pour la simple et bonne raison que l'homme a la tête du groupe dans laquelle je me trouve n'a pas d'enfant. Comme il est le seul a être au dessus de moi, personne d'autre ne peu me demander d’être un espion. De toute façon, je ne serais sûrement pas très douer dans se rôle la. Par contre, tu n'a pas en t'en faire pour le groupe auquel j'appartiens. Nous travaillons dans le but de créé un nouveau monde en apportant notre soutient a ceux qui n'ont pas la force de se battre contre les être les plus malveillant et aussi a ceux qui on été abandonner par ceux qui devait soit-disant les protéger. C'est notre idéal et pour cette liberté je n'hésiterais pas a prendre les armes, car le sourire d'un enfant heureux et libre est se qu'il y a de plus précieux à mes yeux. Désolé je me suis un peu emporter avec cette explication, en tous cas j'espère que cela a répondu à tes questions. En tous cas je suis impressionner que tu ai remarquer cela de moi, sa prouve qu'en tant qu'espion j'aurais vraiment été mauvais.

Mauvais je l'ai été sa c'est sur, sinon elle ne m'aurait pas griller aussi rapidement. Bon, il devenait plus qu'urgent de changer le sujet de cette conversation pour revenir sur les préparatifs du feu d'artifice.

- En tout cas, pour le moment je suis seulement un touriste en vacance qui s'improvise assistant artificier avec une professionnelle du tir de feu d'artifice. Alors, tu veux te reposer maintenant ? Ou te reposer tranquillement sur l'embarcation de laquelle nous regarderons le chef-d’œuvre que tu aura préparer ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Jeu 1 Mar - 0:52

Etant un peu naïve, la jeune fille écouta les explications avec une très grande attention sans chercher à aller plus loin dans ses questions, pensant que cela lui suffisait comme réponse. Après mûres réflexions, la miss ce mit à songer qu'il ne lui faisait pas penser à un manipulateur.

"Mon coeur me dit qu'avec le temps, on pourrait devenir ami"

Lui faisant un grand sourire e tun clin d'oeil, la miss avait l'air toute contente, comme si elle venait de trouer un trésor fabuleux, comme quoi, il en faut peu pour être heureux. Suite à la proposition de Lazzard, Liberté eût les yeux en coeur.

"Ohhhh carrément, c'est trop dingue comme idée ! Je vais tirer depuis mon bateau dans ce cas ! Il a pas encore de bonnes odeurs de poudres, ça sera une occasion fabuleuse pour qu'il sache que je l'aime au point de lui faire partager ma passion !"

Considérant son navire comme un compagnon d'arme, elle semblait être ravie de l'utiliser pour faire rêver le public. Son sourire s'effaça quelque peu lorsqu'elle le trouva louche, ce qui lui valut alors toute une explication qui eût l'air de l'enjouer au point qu'elle prenne à nouveau ses mains dans les siennes.

"C'est fantastique ce que tu fais pour le monde entier ! Peut-être qu'en effet, nous pourrions nous associer, car il est vrai que nos rêves ne sont pas si différents l'un de l'autre ! Je suis contente d'être tombée sur quelqu'un qui comprend mes objectifs !"

Bah voilà, on parle d'un sujet qu'elle aime et voilà qu'on la perd la Lili ! Enfin mieux vaut qu'elle le croie et ait des étoiles pleins les yeux plutôt que l'inverse. Lui disant qu'elle était fatiguée, il lui proposa d'aller ce reposer dans l'embarcation qu'il allait louer.


"Bon, je vais le faire maintenant, ça sera plus vite fait comme ça"

Elle était tellement fatiguée que lorsque ses paupières ce fermèrent toutes seules, la faisant ainsi tomber en avant, ce qui fit qu'elle ce retrouva dans une position ridicule pour dormir. Quelques heures plus tard, lorsqu'elle ce réveilla, c'éait déjà la nuit. Remarquant ce détail, elle s'en alla en utilisant le Soru, pour aller plus vite, puis une fois sur son navire, elle ce mit à faire frénétiquement ses mélanges, montrant que la situation pressait, surtout qu'il y avait déjà d'autres artificiers qui ouvraient le bal, ce qui la stressa. Etant en panique, elle avait l'impression d'avoir tout raté, ce qui la déprimait d'avantage, mais elle n'abandonna pas. Toutefois, elle ce permit une légère pause afin de reprendre son souffle, car sinon elle sentait que tout ce qu'elle allait faire, elle allait le rater, ce qui n'était pas du tout ce qu'elle désirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Jeu 8 Mar - 20:04

Je fus agréablement surpris quand elle avoua que son cœur lui disait que dans un futur plus ou moins proche nous pourrions être ami. Si seulement son père pouvait assister a cela, se serait une bonne vengeance au vu de notre relation a lui et moi. Elle approuva également grandement l'idée que j'avais eu concernant l'emplacement du tir de son feu d'artifice ainsi que du lieu ou on pourrait le regarder. C'était une bonne chose que cela lui convienne, elle allait pouvoir s'en donner a cœur-joie et faire un magnifique spectacle.

- Je suis certain que se sera un grand moment, et ton bateau en sera de plus ravi.

J'avais cependant eu assez peur quand elle renouvela ces craintes me concernant et que je dut lui révéler une partie de la vérité me concernant. Il était bien trop tôt pour lui parler des Néo-Marine, mais décrire leurs actions en partie sans évoquer le nom était un bon compromis. J'avais apparemment vus juste, car elle prit mes mains et sembla être totalement sous le charme de se que je lui avait dit. Parfais, j'ai éviter la catastrophe et en plus elle est encore plus enjouer par se que je fais que je ne l'aurais cru, au point d'envisager une collaboration. Je lui fis un grand sourire et resserra doucement mes mains autour des siennes.

- Pourquoi pas, je suis certain que mes amis en seraient ravis, mais pour le moment je pense qu'il est important que tu continu ta propre route. Comme promis, je t'aiderais dans tes projets et te soutiendrais.

Mieux valait que cela se face en douceur, se rapprocher trop vite des Néo-Marine la ferait fuir. En plus, je devrais mon rapport a Zephyr avant et expliquer à tout le monde se qu'il en est pour que personne ne face de gaffe. C'est surtout Binz et Ain qui pourraient me poser problème.

Finalement, la fatigue la rattrapa avant que nous puissions faire quoi que se soit. Ces yeux se fermèrent tout seuls et elle tomba en avant, totalement endormie. Je la rattrapais et soupira en souriant. Bon, se n'étais certainement pas le meilleurs endroit pour dormir. La soulevant dans mes bras, je me rapprochais d'un endroit tranquille avec de la verdure ou je pouvais l'allonger pour qu'elle se repose. Quand elle fut allonger, j’aperçus une certaine demoiselle blonde un peu a l'écart qui me regardait d'un drôle d'air. Tout en surveillant Liberté du coin de l’œil, je m'approchais de Kalifa.


- Je croyais que nous étions la pour autre choses, pourquoi perdre son temps a regarder des feu d'artifice. Et en plus je trouve que tu te rapproche un peu beaucoup de cette gamine, elle est dans mes ages je te signale, vieux pervers.

- Tu raconte n'importe quoi, c'est sympa a regarder un feu d'artifice et il est important de profiter de se moment de détente. C'est le meilleurs moyen de se rapprocher des gens et ainsi de se faire de belle connaissance qui pourrons donner de belle amitiés. Tu n'est pas d'accord ?

- Ouais, tu a peut être raison. Sa serait sympa que parfois tu me raconte un peu se que tu a derrière la tête, sa m'éviterait de me torturer a essayer de te comprendre. Bon on fait quoi pour le moment de notre coter du coup.

- Écoute, il va y avoir dans peu de temps un magnifique et grand feu d'artifice tiré depuis la mer. Tu pourrais avec tes amis essayer de faire passer le mot afin qu'un maximum de monde y assiste.


Me faisant un signe de la main, Kalifa fit demi-tour et retourna en ville pour avertir tous les autres membre de l'équipage de l'ordre a suivre. Expliquer comme nous l'avions fait, il était plus difficile de comprendre nos véritable objectifs. Je retournais vers Liberté et m'assis a coté d'elle en attendant qu'elle se réveille. Quelques heures plus tard, elle ouvris enfin les yeux. La nuit avait commencer a tomber et d'autre artificier avaient déjà commencer leur travail.

- Alors, bien dormi ? Il serait temps de commencer ton spectacle tu ne crois pas ? Les autres viennes tout juste de commencer également alors il n'est pas trop tard.

A peine réveiller, elle commença a paniquer et disparu grâce au Soru. Je dus faire de même pour réussir a la suivre. Elle essayait de tout préparer aussi vite que possible, mais je pouvais lire le stress dans ces yeux. Quand elle fit une petite pause, je m'accroupis a coté d'elle et posa ma main sur son épaule.

- Calme toi, tu a le temps de te préparer. Laisse les autres ouvrir le bal et pendant se temps prépare ton plus beau spectacle. Il est normal de garder le meilleurs pour la fin.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Jeu 8 Mar - 22:39

L'idée de Lazzare concernant leur accord semblait lui plaire, car elle hocha la tête en lui faisant un grand sourire. Lorsqu'elle ce réveilla, il lui demanda si elle avait bien dormit, mais elle pensait trop à son feu d'artifice pour lui répondre. Ce n'est que lorsqu'il posa la main sur son épaule en lui disant des paroles réconfortantes qu'elle ce mit enfin à le calculer. Reprenant son souffle, elle tourna son regard vers sa direction.

"O...Oui vous... Vous avez raison ! Oh j'ai aussi oublié le principal. Excusez-moi, je reviens !"

Utilisant à nouveau le Soru, elle laissa en plan Lazzare. Revenant quelques minutes plus tard, elle avait l'air plus que ravie, tout en étant terriblement enthousiaste. S'accroupissant à nouveau, elle mélangea le tout avec ce contenu de la boite allongée et rectangulaire.

"Je suis trop pointilleuse et les organisateurs de cette soirée me l'ont fait remarqué. Ils ont même dit que puisque j'étais nouvelle, ils me faisaient cadeau de ce petit élément de folie ! Bon maintenant, allez vous installer, je vous prie !"

Bourrant son canon avec la première poudre, Lili attendit qu'il descende de son embarcation pour emmener cette dernière au milieux de l'océan. Alors que l'on annonçait la fin et que tout le monde partait, un gigantesque arc de flamme ce fit apercevoir dans le ciel alors que la miss venait d'utiliser le Soru et le GEppou.

"Ne partez pas, le spectacle n'est pas terminé !"

S'exclama Lizeron en utilisant son fidèle microphone pour pouvoir s'adresser à toute la foule. C'est alors qu'un coup de feu retenti, faisant apparaître un flash de lumière en forme d'étoile qui partie n paillettes alors que la miss apparut en son centre, ce qui eût l'air d'émerveilelr les gens, surtout qu'avec ses pouvoirs de Rokushiki, elle avait l'air d'un ange sorti de l'étoile, ce qui plaisait au public.

"Et maintenant que j'ai toute votre attention, laissez-moi embraser vos coeur mes chers spectateurs dans un show des plus incroyables !"

En entendant ses propos, l'orchestre à qui elle avait demandé de l'aide, et qui avaient accepté, ce mirnt à joueur l'air de cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=AGrRbWRIoIU que Liberté ce mit à chanter, tout en faisant exploser ses feux d'artifices qui étaient de toutes beautés. Deux heures plus tard, la miss termina enfin son show et personne n'avait vu le temps passé. Ce fût en entendant les applaudissements des individus enthousiasmés qu'elle ce mit à verser des larmes de bonheurs.

"Merci public adoré ! Je reviendrais l'année prochaine avec un feu encore plsu beau que cette année !!!!"

S'exclama la miss en faisant des grands signes de la main à ses admirateurs, tout en s'inclinant plus d'une fois. Les spectateurs étaient très insistants pour qu'elle fasse un bis. la miss fini par s'exécuter, ce remettant à chanter, et ce fût cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=PX0gFfJNFHE qui fût la dernière, tandis qu'elle utilisait un petit reste de poudre pour faire apparaître dans le ciel étoilé un beau coeur enflammé. Ceci étant fait, elle alla accoster son navire, puis aller prendre des cadeaux que des fans avaient la gentillesse de lui offrirent, mais ce retrouvant avec un gros sac remplis de trucs en tout genre, elle semblait être contente et à la fois extrêmement gênée. Remarquant un garçon au regard sombre, qui semblait être jalou d'elle, la miss eût l'air surprise. Ce mettant à avoir une idée, elle sorti l'un des cadeaux qu'on lui avait fait et l'offrit au jeune homme, qui tout d'un coup, eût l'air extrêmement ravi.

"Encore désolée si je vous ais volé la vedette, ce n'était pas mon but. Vous en voulez encore ? Je suis un peu gênée, je n'en demandais pas autant"

- Oh oublie ça ! Je suis ravi que celle qui a ébloui la foule ne soit pas une sale mégère qui péte plus haut que son cul ! Dit, ça te dérange pas si je deviens ton rival ? Je m'appelle Kain, à très bientôt !

[color=pink]"Oui, ça ne me dérange pas ! Je m'appelle Liberté, ravie également d'avoir fait ta connaissance !"è/color]

N'osant pas lui dire qu'elle n'avait pas tout comprit ces dires, elle le laissa s'en aller en souriant, tout en lui faisant un signe de la main, ayant l'impression de s'être fait un pote d'artifice, ce qui avait de quoi la réjouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 10 Juin - 19:01

Mon intervention et mes parole réconfortante eurent l'effet escompter. Alors que le stress la gagnait petit a petit et qu'elle allait se mettre a faire des bourde, je réussi a la calmer. Reprenant sa respiration plus calmement pour se calmer, elle repris son travail et dut également s’éclipser quelques instant pour aller régler quelques chose qu'elle avait faillit oublié. Patiemment, je l'attendit sur le bateau pour que personne ne touche a sa préparation. Plus j'y repensais et plus je me disais que j'avais vraiment bien fait de ne pas accomplir cette mission en collaboration avec les deux a qui j'ai prit l'ordre de mission. Ils sont fort je le reconnaît, mais jamais ils n'aurait eux l'idée de se rapprocher de cette demoiselle comme je l'ai fait afin de pouvoir mieux l'amener la ou je le désirais. Les connaissant, ils l'aurait simplement capturer et menacer pour quel nous rejoigne ou alors se serait servit d'elle comme appât pour attirer l'amiral. L'objectif final était presque similaire au miens, mais la méthode différait complètement.

Enfin revenu à son bateau, Liberté termina sa préparation et me demanda d'aller m'installer.


- Aller c'est à ton tour maintenant. Fait nous partager ton rêve a travers ton spectacle.

Lui faisant un signe d'encouragement de la main, je descendis du bateau. Alors qu'il s'éloignait pour se mettre a la position idéal, j’aperçus quelques personnes se rassembler et d'autre s'éloigner. Les autres feu étaient maintenant terminer et la foule allait se disperser. Heureusement, mes hommes faisaient passer le mot comme quoi un dernier était prévu ici, se qui les poussait a venir par simple curiosité. Liberté utilisa alors tout se qu'elle avait a disposition pour attirer un maximum de personne et commença son spectacle. Une chose est vrai, elle est douer. Un peu a l’écart, j'entendis mon escargophone sonner. Je ne pouvais pas ne pas prendre cet appel. Trouvant rapidement un de mes hommes, je lui dit discrètement de me remplacer avant de d'utiliser mes pouvoirs. Un double de moi se trouvait donc sur place pendant que moi j'usais du Soru pour me rendre rapidement sur mon navire. Enfin tranquille et a l'abri, je put répondre.

- Amiral Sybilius à l'appareil.

- Alors Lazzare, comment sa se passe ta mission. J'ai eu la visite de Ain et Binz dernièrement. Ils avaient une dent contre toi.

- Maître Z, je ne m'attendais pas a se que vous m'appeliez. Oui, je leur ai prit une mission qu-ils n'auraient pas été apte a accomplir correctement. Il s'agit de la fille d'Akainu. Elle a fui son père et grâce a elle, nous pourrions l'attirer dans un piège pour en finir avec lui. La Marine ne s'en remettrais pas de la perte de cet homme.C'est un pari intéressant à faire.

- A t'écouter j'en déduis que tu a l'intention d'en faire une alliée plutôt que de la capturer. Sa sera plus long et risquer, mais j'imagine que tu a déjà réfléchie a sa. Je te l'ai déjà dit Lazzare, tu réfléchie trop avant d'agir. Enfin j'espère que tu a prévu toute les opportunités, je te fait confiance pour sa.

- Effectivement maître, j'ai tout planifier. Pour le moment, j'ai réussi à entré en contact avec elle et ai presque entièrement gagner sa confiance. La partie n'est pas gagner, mais je pense avoir bien placer ma mise. Elle ne quittera pas l'île avec moi, mais un de mes hommes les plus discret la suivra jusqu'à se que nous nous retrouvions.

- Parfait dans se cas. Bon je te laisse, on viens de repéré un bateau pirate et je commence à avoir des fourmis dans le bras. Je vais me défouler un peu en envoyant la racaille par le fond.

- Vous connaissant, sa sera sûrement vite régler. Amusez vous bien, Maître Z.


Bon il est temps que je retourne sur la place, le spectacle ne va sûrement pas tarder a se terminé. Reprenant le même chemin qu'à l’allée, je repris ma place dans la foule et rendis son apparence a mon homme. J'étais revenu a temps pour qu'il me raconte se que j'avais rater et assister a la fin de la seconde chanson. Le spectacle terminé, tout le monde acclama Liberté et elle se retrouva avec de nombreux présent. Un jeune homme un peu énerver au début lui proposa même se devenir son rival. Il avait été séduit par sa gentillesse et son innocence, car il lui proposa d'une manière très amical. La foule disperser, je me rapprochais d'elle.

- C’était vraiment magique, pas étonnant que se jeune homme ai voulus devenir ton rival dans se domaine. Enfin, il aura fort a faire pour égaler ton show. Que dirait tu d'aller boire un verre pour se rafraîchir. Tenir la scène pendant tout se temps a du te donner bien chaud.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 10 Juin - 21:39

Liberté fût contente lorsque Lazzare vint la féliciter en lui disant qu'il comprenait les sentiments du jeune homme de tout à l'heure, ce qui n'était pas le cas de la demoiselle, qui mettait du temps à comrpendre oÙ il voulait en venir. Rougissant un peu, elle eût un air songeur, scrutant les étoiles un petit instant, avant de reprendre son intention sur son ami.

"Merci, c'est gentil, mais je connais quelqu'un qui est encore plus doué que moi... Nous avons apprit l'art de la fabrication de feux d'artifices par un vieux ppassionné qui le faisait en cachette pour réconforter les enfants de l'île où j'ai passé une partie de mon enfance et où je me suis forgé une réputation... Toutefois, la personne plus douée que moi, je ne l'ai jamais revu et je serais prête à tous les sacrifices pour revoir mon frère mais aussi ma soeur, car nous, nous sommes enfuies du QG de la marine en prenant des chemins différents... Oups, pardon, je me suis laissée allée ! Partons avant que tous les bars soient fermés !"

Parlant avec le coeur, elle avait l'air bien plus triste en parlant de son frère qu'en parlant de sa soeur, ce dont on pouvait ce demander si cet inconnu dont elle faisait allusion n'était pas qu'un frère et qu'elle ne savait rien de ce genre de sentiments. L'ingénue prit son sac et le bras de Lazzare et activant son Soru, ils arrivèrent très vite au premier bar du coin. Après s'être installés, on lui dit que puisqu'elle avait tout dégommé, elle avait le droit de boire ce qu'elle voulait sans payer et son ami aussi, ce qui fait qu'elle prit un grand verre d'eau, qu'elle bu rapidement, avant de s'en resservir un grâce à la carafe qu'ils avaient apportée. >

"C'était une belle soirée. Même si j'étais un peu stressée, j'étais super contente d'avoir pu y participer. Heureusement que papa est pas au courant, sinon il serait pas content. Demain je veux reprendre la mer, mais avant, je ferais un gros dodo, car je suis crevée... Dit... Euh... Je voulais savoir... Qu'est-ce que j'ai à améliorer ? J'ai beau avoir eût une ovation, je ne suis pas très satisfaite de ma représentation, j'ai l'impression que j'aurais pu faire mieux."

- La discrétion serait sûrement à améliorer

Peu de temps après avoir dit ce qu'elle pensait à Lazzare, une voix retentit dans le bâtiment. Sursautant, la miss ce retourna et pu voir un homme plutôt imposant qui tenait un avis de recherche dans sa main droite, la brandissant comme un drapeau, l'air fier d'avoir retruvé la demoiselle. Cette dernière commença à trembler un peu, semblant ne pas savoir comment réagir, ce qui fit rire l'homme.

- Sache ma petite qu'on ne s'improvise pas pirate du jour au lendemain, il faut être préparé mentalement à surmonter tous les problèmes, ce qui n'a pas l'air d'être ton cas, je me trompe ?

"Mais... Je ne veux pas devenir pirate ! Je veux simplement apporter mon aide à ceux qui en on besoin !"

- Tu veux donc devenir une révolutionnaire ?

"S'il vous plait, laisez-moi tranquille, le seul camp dont je fais partie est celui de la musique et du chant !"

- Oh va-y, refait cet air de chienne battue, tu vas finir par émouvoir toute la salle !

Liberté n'arrivait pas à savoir dans quel camp ce situati cette armoire à glace. En tout cas, ce qu'elle comprenait, c'est qu'il essayait de la pousser à bout, semblant s'en foutre qu'elle ait donné un magnifique spectacle tout à l'heure. Cela ne mit pas longtemps avant que tout le bar ce moque d'elle, ce qui n'eût pas l'air de beaucoup lui plaire. Cependant, elle n'avait pas envie de ce battre, car elle savait que si elle laissait partir ses coups et qu'elle laissait parler ses entiments, ce mec finirait par ce retrouver à l'hopital, ce qu'elle ne voulait pas, en tout cas, pas pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Lun 24 Sep - 22:53

Alors la je ne mit attendais pas du tout. Le rapport n'avait pas mentionner un détail pourtant si intéressant. Elle avait un frère et une sœur ? Sa pouvait être une bonne nouvelle comme un problème épineux. Ces deux la pouvaient très bien devenir un obstacle quand à mon projet concernant Liberté. Enfin, pour le moment elle ne savait pas ou ils se trouvaient, se qui me donnait une longueur d'avance et du temps pour parer à toute éventualités.

Pour le moment, j'avais d'autre chose a pensée pour la réussite de cette mission. Maître Z m'avait dit de faire de mon mieux et qu'il avait confiance en mon jugement donc autant continuer. Mon idée d'aller fêter son spectacle dans un bar autour d'un verre semblait lui convenir. M'agrippant en même temps que ces affaires, Liberté nous conduisit au cœur de la ville dans une rue assez animé ou quelques établissement étaient encore ouvert. C'est en souriant que je la suivi dans l'un d'entre eux. Quelques un des passant l'ayant reconnu l’acclamait encore pour le magnifique spectacle qu'elle leur avait offert. Le patron lui même en fit partie et nous offrit même un de ces meilleurs table ainsi que les boissons que nous voulions boire. Liberté demanda une carafe d'eau et moi je lui demandais une bouteille de Jerez. C'est Maître Z qui m'avait fait découvrir cet alcool et je ne connaissais rien de mieux pour étancher sa soif. Nous apportant nos boisson, nous prîmes chacun une bonne rasade avant de reprendre la conversation. Son aveu me fis sourire et je repris une gorger de ma boisson avant de lui répondre.


- Pour être honnête, je ne trouve rien a redire de ton spectacle. Tes chanson étaient magnifique et l'accompagnement parfait. Tu a réussi a le faire durer tout le long sans être répétitive, ainsi personne ne pouvait s'ennuyer vu que chaque morceau de ton feu était unique. C'est se qui a pousser se jeune homme a vouloir devenir ton rival a mon avis. Il cherchera a faire mieux que toi tout en attendant de toi que tu le surpasse avec un plus beau spectacle encore. Enfin, le plus important et même si tu crois que tu aurait put faire mieux, c'est que tu aie put faire se qui te tenait a cœur n'est ce pas ? Et même si tu pense que ton père n'aurait pas apprécier. Après tout, se n'est pas pour lui ou pour lui faire plaisir que tu a donner se spectacle. Je me trompe ?

Si mes mots visaient juste, je pourrais l'éloigner encore un peu plus d'Akainu. Lui faire admettre qu'elle ne fait pas tout sa pour lui et que son avis ne l’intéresse même pas serait un bon pas en avant. Après, je ni connaissais rien en pyrotechnie alors la conseiller sur se qu'elle devait améliorer était hors de mes compétences. Autant rester vague et éviter de se perdre dans de futile analyse, comme le faisait se fauteur de trouble qui venait de se mêler a notre conversation. En voyant l'avis de recherche qu'il tenait a la main, il était facile de comprendre ou il voulait en venir. Sans rien dire ni me lever, j'observais l'échange tout en finissant ma bouteille. Alors cet homme se vantait de savoir les problème a surmonter quand on devient pirate. Il se vante d'avoir l'expérience nécessaire et la force de caractère lui permettant de tout surmonter. Il me fait penser a un roquet aboyant pour se faire passer pour plus impressionnant qu'il ne l'est en réalité et toute cette salle est rempli de mouton riant a la moquerie de celui qui parle le plus fort alors que tout à l'heure, ils acclamaient celle qu'ils humilie maintenant.. Ma bouteille était vide et Liberté ne savait pas quoi dire a cet homme qui illustrait a merveille se que je lui avait expliquer plus tôt dans la journée. Me levant, je ramenais la bouteille vide au comptoir.

- J'aimerais en avoir une autre patron, s'il vous plais. Et je tient à vous présenter toute mes excuses pour la casse dans votre établissement.

Inutile de vous dire qu'il ne compris pas tout de suite le sens de mes paroles, mais il ne tarda pas à les saisir. Tout en marchant, je dirigeais mes pas pour rejoindre l'homme insolent et quand il voulut réagir pour prendre l'initiative sur moi, mon fluide me permit de le feinter pour ainsi le frapper avec assez de force et l'envoyer voler dans le mur, cassant quelques tables au passages. Mon coup avait été dosé de façon à se qu'il soit toujours conscient, mais pas en très bon état. En tout cas, les rires qui résonnaient dans la salle avaient immédiatement cesser. Ramassant l'affiche qu'il avait laisser tomber, je la déchirais en plusieurs petit morceau.

- Et toi qui fait la leçon, y est tu préparer mentalement ? A surmonter tout les obstacle qui se dresse devant toi. Pense tu être assez fort pour étouffer le feu naissant du rêve de cette demoiselle ?

La soirée se terminait à merveille et il a fallu qu'il vienne tout gâcher, cela avait le chic pour m'énerver. Je ne savais pas se qu'il était en réalité, mais il y avait de forte chance qu'il devienne un cadavre.

- Si tu pense avoir tout sa, approche. Sinon, je te conseille d'aller aboyer ailleurs.

Soucieux de l'image que je renvoyais à Liberté, ou peut être juste par orgueil, je lui laissait une échappatoire. Par contre, j'ignorais totalement que dehors se trouvais Kalifa. S'il décidait de fuir, c'est sur elle qu'il tomberait et son sort n'en serait pas moins glorieux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 30 Sep - 22:30

Liberté était très contente du bon retour qu'il lui faisait de sa prestation. Elle était tellement contente qu'elle en rougissait presque. Il lui dit ensutie que si elle faisait tout cela, ce n'était pas pour son père, mais pour elle et qu'elle n'avait aps à ce préoccuper de son avis et qu'elle devait faire les choses pour elel et les faire que si cela lui faisait plaisir, ce qui la surprit et la pertruba un peu.

[color=lightpink]"Euh... Je... Je ne sais pas, en faites, c'es bien la première fois qu'on me dit de faire quelque chose parce que ça me plait et non parce que je dois le faire, alors, je ne sais pas trop quoi en penser, mais tu dois avoir raison"[/coor]

Elle lui fit un petit sourire, ensuite, lorsque l'homme les embêta, elle ne s'attendait pas à ce qu'il ce lève et comamdne une autre bouteille, puis qu'il s'excuse d'avance. Qu'est-ce qu'il avait prévu de faire ? La miss ne le su pas et émit un cri de surprise lorsque Lazzare frappa ce méchant homme, car elle ne pensait pas qu'il agirait de la sorte. Lorsqu'il ce mit à lui parler, des larmes lui montèrent aux yeux, car elle trouvait son petit discourt très beau. Par contre, l'homme n'était pas de cet avis. Ecoutant la fin du récit de Lazzare, le type ce releva tant bien que mal, mais malgré ses blessures, il sorti un pistolet de sa poche et le pointa sur l'ami de Lili.

- Va crever enfoiré ! Personne me dit ce que je dois faire !

Alors qu'il allait tirer sur Lazzare, un doigt parti à la vitesse de l'éclair et traversa la salle pour s'abattre sur l'épaule de l'homme, la traversant comme une balle de pistolet, avant de disparaître. Voyant le sang qui s'échappait de sa blessure, il scruta Liberté qui soufflait sur son index levé, puis il toma à genoux. Cette technique du Rokushiki était diablement efficace lorsqu'elle était bien utilisée. Il ce releva, voulant en découdre, puis il voulu à nouveau tirer sur Lazzare, masi un doigt féminin lui traversa l'autre épaule. Retombant à genoux, il semblait avoir peur et surtout, très mal en point. Liberté fini par ce lever et rejoindre son compagnon.


"Tu veux ressembler à un homme-trou c'est ça ? Combien il faudra t'en faire pour que tu comprennes qu'il faut que tu laisses mon pote tranquille ?"

- Tu agis.. Comme une pirate...

[color=lightpink]"Non, j'agis simplement comme un rayon de soleil pour redonner la joie à tout ceux qui veulent écouter mes chansons. Nous pourrions tout oublier si tu t'excusait et que tu payerais nos consommations plus la casse que Lazarre à dû faire par ta faute. Rachète tes fautes et je te soi..."[/color]

Lui faisant un sourire, on pouvait voir qu'elle n'avait pas de mauvaises attentions, sauf que le mec en eût marre de ce trop plein de gentillesse. Il ne comprenait pas pourquoi elle était recherchée si elle avait un bon fond, ce n'était pas possible, alors quand elle lui tendit la main, pour l'aider à le relever, il utilisa ses dernières forces et lui tira dessus. Heureusement, la balle ne toucha pas un organe vitaux. Cependant, elle avait un trou au niveau du flanc. Ne s'y attendant pas, elle cria et s'effondra par terre, inconsciente. L'homme ce releva en riant.


- Voilà, j'ai éteint le feu ! Je t'en bouche un coin n'est-ce pas ? A présent, que vas-tu faire pour m'empêcher de la livrer à la marine ?

Bien sûr, il était en très mauvais état, mais qu'importe, il avait bouché le caquet à ce jeune impertinent et c'était ce qui lui plaisait le plus. Dans la salle, les gens ne savaient pas comment réagir, ils regardaient la scène en semblant être perturbé, c'était vraiment une sale fin de soirée por la jolie et jeune Rose de la Paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 23 Oct - 21:36

Qui aurait cru que la douce Liberté agirait ainsi ? Pour moi en tout cas se fut une bonne surprise. Derrière sa gentillesse et son envie de rendre heureux ces spectateur, se cachait une part d'elle capable de blesser quelqu'un, voir même peut être de tuer. Cette révélation me donna de nouvelles idées pour le futur et en plus, un espoir. Enfin il était bon de régler le problème que nous avions maintenant sous les yeux. Le vauriens avait sortie un pistolet pour me faire taire. Alors qu'il s’apprêtait a tirer, il fut stopper par Liberté qui utilisa le Shigan, une des six techniques utiliser dans la Marine. J'avais déjà eu l'occasion de la voir utiliser le Soru donc je savais qu'elle savait les utiliser, mais celle ci, j'ignorais totalement qu'elle la connaissait.

Sans rien ajouter à se qu'elle disait, j'observais l'homme qui était encore plus mal en point qu'avant. Cependant, une chose me dérangeais. Elle se montrait trop gentille envers cet homme en lui accordant son pardon s'il présentait des excuses. En l'observant, je compris que se n’était pas la peur qui le dominait en se moment, mais bien la rage. Pourtant il était évident qu'il se trouvait en position de faiblesse, n'importe quel imbécile l'aurait comprit et aurait profiter du moment pour fuir ou demander pardon. Lui restait là à trembler de rage, pourquoi ? Il est évident qu'il s'agit d'un roquet voulant aboyer plus fort qu'il ne l'est en réalité, mais pense t'il a mordre malgré la situation ? Est-il aussi stupide que cela ? Je me pose encore trop de question, sa suffi je doit...

Il la fait, il a tiré ! Tu réfléchie trop Lazzare, le maître me la pourtant répété tout a l'heure ! M'accroupissant le plus rapidement possible pour voir comment allait Liberté, je ne vis pas entrer Kalifa comme une furie. Rapidement elle attrapa le responsable et s'appréta a lui casser le bras ou je ne sais quoi d'autre.


- NE LE TUE PAS !

Déjà tout à l'heure j'étais un peu énerver, mais la sa n'avait rien de comparable. Même si j'en voulais a cet homme, c’était surtout contre moi que j'avais le plus de rage. Quel imbécile j'ai été, j'aurais dut agir directement plutôt. A première vu, la blessure ne semblait pas mortel, mais il fallait s'occuper de la blessure au plus vite. La prenant dans mes bras pour la porter, je prit la direction pour sortir de l'établissement, mais me stoppa au niveau de Kalifa et de celui qu'elle maintenait.

- Laisse sa bourse ici, sa payera tout et de toute façon il n'en aura plus besoin. Emmène le ensuite sur le navire, je m'y rend moi même immédiatement. Fait se que tu veux de lui tant qu'il reste vivant et conscient. Si quelqu'un ici pense a prévenir la Marine, je doute qu'il voie le soleil se lever demain matin.

Je sortie ensuite de l'établissement et utilisa le Soru pour me rendre le plus rapidement possible sur le Saber. Pour ne pas attirer l'attention, j'avais fait exprès de le faire accoster a l'écart des autres navire du port. Les bateaux sortant de l'ordinaire attire souvent l'attention.

- DOCTEUR !!

Fort heureusement, la plupart de mes hommes étaient revenu sur le bateau et le docteur était de ceux la. En voyant Liberté inconsciente, il me la prit des bras pour l'emmener immédiatement dans sa salle de soin au cœur du navire. Avec lui, je la savait entre de bonne main et il ne la laisserait pas sortir de la salle de soin ou de repos jusqu'à se que je l'y rejoigne et si par hasard elle réussissait a lui fausser compagnie, elle devrait revenir sur le pont en traversant se navire qui est un vrai labyrinthe quand on le connaît pas.. Maintenant, il me restait une chose a faire. En attendant l'arriver de Kalifa, je me rendis dans mes quartier pour récupéré Eshi ha, mon épée spéciale, avant de retourner sur le pont. Quand enfin elle arriva, un sourire des plus sadique se forma sur mon visage. Elle le posa devant moi et s'éloigna de quelques pas.

Spoiler:
 

- Toi, voici venu l'heure de ton jugement. Ton crime, avoir oser critiquer et menacer une jeune femme innocente, puis avoir tenter de la tuer alors qu'elle te proposait de te pardonner. Ton châtiment, une mort douloureuse que tu me suppliera de t'accorder.

Comme il saignait de plusieurs endroit, je n’eus aucune difficulté a récupéré quelques goutte de son sang, élément essentiel pour utiliser cette technique propre a mon arme. Les yeux des quatre crane sur la lame se teintèrent de la même couleur que le liquide qui venait de s'y verser.

- Par les pouvoirs du fruit de la nécromancie, je fais appel au lien de l'âme.

Les yeux des quatre cranes brillèrent encore plus, mais de plus ne se passa, jusqu'à se que j’abatte l'épée sur le bras de l'homme, le tranchant net. Le sang qui aurait dut s'écouler a foison stagna au niveau de la blessure. L'instant suivant, je tranchais en deux le ventre de l'homme avec mon arme, laissant une entaille géante qui aurait été mortel pour n'importe qui, mais lui n'allait pas mourir, enfin pas tout de suite.

- Encore, tu n'a pas encore assez souffert. Grâce au lien de l'âme que j'ai créé avec ton sang et Eshi ha, je peu te torturer à l'infini sans que cela ne te tue, enfin jusqu'à se que le lien ne soit rompus. Tu aura ainsi tout le temps de regretter ton geste.

Vous me trouvez sadique ? Oui c'est vrai que je peu l’être parfois, mais la c'est surtout la colère qui me fait agir ainsi. J'applique la justice de Z et comme parfois j'ai la possibilité de l'appliquer une bonne centaine de fois sur la même personne, je ne m'en prive pas. Ainsi, j’abattis mon épée encore et encore sans que cela ne puisse le tuer, jusqu'à se qu'il présente enfin ds excuse et me supplie d'y mettre fin.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mer 24 Oct - 1:10

Peu de temps après s'être fait bien corrigé par Kalita, l'homme ce retrouva, bien blessé, devant un Lazzare très énervé, ce qui n'eût pourtnat pas l'air de l'intimider, semblant vouloir rester fier jusqu'au bout. Il ce prit même à hauser un sourcil lorsque son juge lui énuméra ses crimes.

- Pff ! Elle ? Innocente ? Ahah laissez-moi rire ! Ceux qui sont recherché ne le sont jamais !

Affirmant haut et fort ses dires en ayant l'air sûr de lui, il fût tout de même pas très tranquille lorsque lazzare récita sa formule afin de commencer un étrange rituel. En entendant ce qui allait lui arriver, il eût l'air un peu surprit, n'ayant pas l'air de songer qu'ne telle chose pouvait être possible.

- Allons mon ami, vus me faites marcher ! Ce que vous dites est impossible !

Malheureusement pour l'homme, oui, cela l'était. Il eût tellement mal, qu'il ce mit même à ce demander s'il allait en mourir, ce qui commença un peu à lui faire peur, jusqu'à ce que le temps passé à le torturer lui ouvrit les yeux.

- Je.. Je.. Je suis désolé... Pardon ! A l'avenir, je me comporterais mieux ! Pitié !

Va savoir si c'était sincère ou non, mais qu'importe, il s'excusait, n'ayant pas envie d'avoir mal toute sa vie jusqu'à ce que la force de parler le quitte, non, lui, il voulait continuer à faire son job et faire souffrir d'autres personnes, tant que ce n'était pas lui, cela lui allait très bien. Du côté de Liberté, cette dernière fini par ouvrir faiblement les yeux.

- Oh mademoiselle, vous êtes enfin réveillée ! Quel soulagement !

Entendant ces paroles d'un homme, à ce qu'elle pouvait comprendre au timbre de sa voix masculine, semblait être enjoué de la voir en vie. Faisant battre ses yeux et ces cils quelques secondes, le temps de s'habituer à la couleur vive de la pièce blanche, Liberté pu finir par y distinguer la silhouette de l'homme qui lui avait parlé. C'était un docteur, ce qui lui fit alors songer que tout allait bien, jusqu'à ce qu'elle réalisa où elle pouvait bien ce trouver, ce qui lui fit pousser un cri horrifié.

- Tout va bien jeune fille, n'ayez pas peur, vous êtes en sécurité ! Je venais juste voir si tout allait bien, c'est moi qui vous ais soigné votre vilaine blessure, ainsi que d'anciennes, qui ne semblaient pas être très bien soignées, mais à présent, tout est en ordre. Allez, on inspire et on expire.. Voilà... C'est bien ! Après tout, à quoi cela m'aurait servi de vous sauvez la vie si vous me faites un arrêt cardiaque juste après ?

Liberté n'écoutait pas tout ce que lui disait le docteur, qui semblait vouloir tout faire pour qu'elle ce sente bien et ce calme, mais elle n'écoutait pas tout, car des mauvais souvenirs lui revinrent en tête et scrutant de tous les côtés, elle s'attendait à voir Akainu débarquer, elle ne voulait aps retourner chez lui, non à aucun prix ! Revenant un peu à la réalité lorsqu'elle ne vit personne arriver et que le docteur lui donnait des indications, elle fit ce qu'il lui demanda, ce sentant tout de même un peu mieux après avoir rempli et vidé ses poumons, ce qui lui avait évité une bonne crise d'angoisse. Ce prenant même à sourire en coin, Liberté fixa l'homme.


"Je suis oÙ là ? Il s'est passé quoi après que je me sois évanouie ?"

- Lazzare vous a ramenée sur son bateau afin que je vous soigne.

"Vous lui direz merci de ma part, je ne peux pas rester, sinon papa va me retrouver et vous allez tous finir calciné !"

- Oh pas d'empressement jeune fille, vous êtes à peine remise de vos blessures !

"Lâchez-moi où je vous fais flambez sur place !"

- Mais mademoiselle, c'est pour votre bien !

Ayant l'air à nouveau paniquée, la jeune femme semblait vouloir absolument sortir de la pièce, ce dont le docteur n'était pas du tout chaud pour la laisser faire. Ce levant, il la retint par le poignet, juste assez fort pour la retenir, mais pas assez pour lui faire mal. Ce dégageant de son emprise, elle utilisa le Soru pour partir, mais à peine eût-elle franchit le sol qu'une seringue ce planta dans sa peau, lui faisant à nouveau faire une petite sieste. Ayant mit une très faible dose, le docteur semblant être bon aux flèches, ne voulait pas la faire dormir longtemps, juste assez pour qu'elle ce calme, la ramassant alors pour la remettre au lit, dans la salle de repos, lui sanglant tout de même les bras, de sorte à ce qu'il ne soit pas à nouveau obligé de la droguer à nouveau lorsqu'elle ce réveillera à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Féminin

Date de naissance : 21/10/1991

Age : 27
Date d'inscription : 24/03/2016

Nombre de messages : 50


Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mer 24 Oct - 19:37

Encore une et encore une autre suivi d'une autre. Je n'avais pas compter le nombre de blessure mortel que je lui avait faite sans que cela ne puisse le tuer. Sa souffrance devait être atroce, mais pour moi cela ne semblait pas assez par rapport au coup de feu qui avait blesser Liberté et dont il était l'auteur. Finalement, il me présenta ces excuses et me supplia même de mettre fin a ces souffrances. Il avait déjà perdu un bras, une jambe, un poumon, mais son cœur battait toujours. Même certain de mes hommes qui assistait au châtiment n'avait pas supporter et étaient allés vomir. J'en avait assez fait, il était temps d'y mettre fin. Pour finir, je le transperçais une dernière fois avec Eshi ha et le traîna jusqu'au bord du navire pour le suspendre au dessus de l'océan.

- Je transmettrait tes excuse à la demoiselle que tu a blesser, cela la touchera sûrement. Maintenant, rejoint l'océan et laisse le t'accorder son pardon.

Retirant l'épée de son corps, il tomba dans l'océan et commença a sombrer dans ces eaux. Pour ne pas qu'il suffoque inutilement, je fis fermer les yeux des quatre cranes, rompant le lien. La mort ne tarderait pas a le rattraper.

- Que quelqu'un nettoie le pont, sa ferait désordre de laisser traîner ces morceaux de corps ici.

- Elle doit vraiment t'avoir taper dans l’œil cette greluche, c'est plutôt rare de te voir aussi en pétard. Sinon tu compte faire quoi d'elle maintenant ? Si on l’emmène avec nous sa serait bien de la mettre au parfum.

- Ne t'inquiète pas, elle ne partira pas avec nous. Quand elle ira mieux, elle voudra sûrement partir de son cotée. Par contre, il est trop tôt pour qu'elle nous rejoigne alors pas un mot sur nous. En fait, quelqu'un a fait atteler son bateau au notre ? Si c'est fait alors nous allons pouvoir partir et nous éloigner d'ici. La Marine est sûrement déjà en route pour rejoindre cette endroit et Akainu est sans aucun doute parmi eux.

- Tu m'a prise pour une débile ou tu te fait vieux, le vieux ? Bien sur que son rafiot est atteler au notre.


C'est toujours rafraîchissant ces échanges de mot doux avec ma fille. Elle avait beau se montrer insolente, cela m laissais croire que c'etait sa manière a elle de mon montrer qu'elle tenait a moi. Finalement je lui répondis par un sourire avant de retourner dans mes quartiers et me changer.

***

Kalifa soupira assez bruyamment puis se dirigea vers la salle de soin dans le bateau. Elle avait bien envie de voir de plus prêt la "greluche" qui intéressait tant son père. Arriver devant la salle de repos, elle ouvrit la porte sans frapper, recevant de se fait un regard noir du médecin.

- Alors doc, comment elle va la naine ? Elle va pas claquer quand même ? Tient, pourquoi tu la attacher ? Elle a essayer de te mordre ?

Sans vraiment écouter les paroles du docteur, Kalifa s'assit sur le lit pour regarder Liberté de plus prêt. Décidément, elle ne trouvait vraiment rien de spécial à cette "gamine".

***

Après avoir changer de vêtement pour en mettre des propres sans trace de sang, je pris à mon tour le chemin me menant a la salle de repos. Je n'avais pas eu de nouvelle du médecin, c’était plutôt bon signe, mais cela ne voulait pas dire pour autant que Liberté était réveiller.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Kalifa dialogue color = Crimson


Kalifa Sybilius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 102


MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Jeu 25 Oct - 1:25

Le docteur, ce demandait ce qu'il allait faire pour la soigner sans qu'elle ne lui arrache un membre de son corps, lorsque soudain Kalita fit son apparition dans la salle, sans prendre la peine de frapper, ce qui eût l'air de faire sursauter le médecin.

- Kalita ! Bon sang ! Quand on entre dans une chambre de repos, on fait doucement ! Tu veux me la tuer ou quoi espèce d'inconsciente ?

S'exclama le docteur, l'air très mécontent de l'arrivée de la fille de Lazzare. Cette dernière s'approcha de Liberté en lui demandant si elle l'avait mordu, ce à quoi il hocha négativement la tête, même s'il pensait qu'elle en aurait été capable.

- Cela valait mieux pour sa santé, ainsi que la notre. Je te prierais de ne pas trop t'approcher.

Trop tard ! Malgré les recommandations du docteur, Kalita était vraiment très proche de Liberté, ce qui eût l'air de faire paniquer l'homme, faisant ainsi perler son front de sueur, qu'il essuya du revers de la main le plus discrètement possible. Liberté, lorsqu'elle ouvrit les yeux, émit un petit cri effrayé, ne s'attendant pas à voir un visage féminin aussi proche du sien. Alors que la peur l'envahissait, quand elle remarquait le fait qu'elle était attachée, une idée lui traversa l'esprit.


[color=lightpink]"Mais... C'est pas cette vision que j'avais du beau prince qui réveil sa douce avec un baisé ! Je vous somme de me relâchez ! D'après les lois appliquées par le Gouvernement, séquestrer quelqu'un est condamnable à plusieurs jours de prisons avec une amande à payer ! Vous avez pas intérêt à faire vos petits malins !"

- On fait quoi ? On la bâillonne ?

"Hey, vous n'avez pas le droit !"

S'énervant intérieurement, Liberté tentait de rester calme, car elle en avait besoin pour les négocier, d'ailleurs, les leçons de son père adoptif lui revinrent en mémoire, alors elle en cita une pour tenter de les intimider. Ce mettant à rire nerveusement, le docteur fit une proposition à Kalita, qui n'avait pas l'air de plaire à la principale intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite vidéo
» Affiches comment être et faire pour apprendre
» Petite séduction
» petite renseignement svp
» Une petite nouvelle ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece RPG :: Grand Line :: Paradis :: Route N°5 :: Fireworks Island-
Sauter vers: